Fermer la page
www.info-palestine.net
Rapport sur les violations israéliennes des droits humains
jeudi 9 mai 2013 - PCHR du 2 au 8 mai 2013

Durant cette semaine du 2 au 8 mai 2013 :

  • 4 civils palestiniens ont été blessés durant les incursions en Cisjordanie ;
  • les forces israéliennes ont blessé 4 civils tandis qu’elles protégeaient les colons israéliens pendant leurs agressions ;
  • les forces israéliennes ont continué leurs tirs sur les zones frontalières dans la bande de Gaza :
    • elles ont ouvert le feu sur des collectionneurs de graviers et des gens qui pique-niquaient dans le nord de la bande de Gaza ; aucune victime n’a été signalée ;
  • les forces israéliennes ont continué d’user d’une force démesurée contre les manifestants non violents en Cisjordanie :
    • 3 manifestants ont été blessés durant les manifestations non violentes contre le mur d’annexion et la colonisation ; une femme et une fillette de 9 ans ont été blessées durant la manifestation d’al-Nabi Saleh ;
  • les forces israéliennes ont conduit 79 incursions dans les communautés palestiniennes en Cisjordanie, et 2 limitées dans la bande de Gaza :
    • 45 civils palestiniens, dont 3 enfants, ont été arrêtés en Cisjordanie ;
  • Israël a maintenu un bouclage total sur les TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur :
    • les forces israéliennes ont monté des dizaines de checkpoints en Cisjordanie ;
    • 8 civils palestiniens, dont 2 enfants, ont été arrêtés aux checkpoints et passages frontaliers en Cisjordanie et dans la bande de Gaza ;
    • 6 civils ont été arrêtés en Cisjordanie et 2 à Beit Hanoun (Erez) dans la bande de Gaza
  • les forces israéliennes ont maintenu leur soutien à la colonisation en Cisjordanie et les colons ont poursuivi leurs attaques contre les civils et les biens palestiniens :
    • 68 dunums de terre (6 ha), 3000 arbres, 6 puits, et 3420 mètres de murs en pierres ont été démolis dans l’ouest d’Hébron ;
    • un abri en tôle et 2400 mètres de fil électrique avec les poteaux ont été démolis à Hébron ;
    • 2 maisons à Jéricho, et un hangar agricole et une caravane à Ramallah ont été démolis ;
  • les forces navales israéliennes ont continué de tirer sur les pêcheurs palestiniens en mer :
    • elles ont ouvert le feu sur des bateaux de pêche pour les obliger à revenir dans les limites de 3 miles nautiques imposées par les Israéliens.
JPEG - 54.2 ko
Beit Sahour : le site militaire d’Oush Ghorab qui a rendu une ordonnance autorisant les colons à installer un nouvel avant-poste colonial – par Mohammed ‘Elian.




Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les civils et les biens palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

Jeudi 2 mai

Tôt le matin, les forces israéliennes entrent dans ‘Anin, village au nord-ouest de Jénine, patrouillent dans les rues, font un raid sur la maison de Yusef Sha’ban Shafe’ Yasin, 30 ans, et l’arrêtent.

1 h, incursion dans Beit Sahour, à l’est de Bethléhem ; les Israéliens patrouillent et se postent à proximité des écoles et d’un lotissement ; ils entourent le lotissement grec orthodoxe et investissent la maison de Ziad Saliba Banoura, 40 ans ; ils arrêtent Ziad et le conduisent vers une destination inconnue.

Dans les mêmes moments, incursion dans Kharsa, au sud de Doura, au sud-ouest d’Hébron, où les Israéliens se postent dans le centre du village, investissent la maison de Mohammed Ali al-Awawda, 28 ans, qui est arrêté ;

et dans al-Tabaqa, au sud de Doura.

1 h 30, dans al-Dyouk, au nord-ouest de Jéricho.

2 h, dans Deir Samet, à l’ouest de Doura.

2 h 20, dans Deir Estya, au nord de Salfit.

3 h, dans Qabatya, au sud de Jénine, où l’occupant patrouille dans les rues, puis investit la maison de Fares Abdul Fattah Mostafa Saba’na, 33 ans, puis celle de Nader Tawfiq Fayez Saba’na, 42 ans, et encore celle de Yasser Ali Mostafa Abu Mu’alla, 26 ans ; les trois sont arrêtés.

Au même moment, incursion dans le sud d’Hébron, avec patrouilles dans les rues et déploiement des soldats entre les maisons ; ils arrêtent Dia’ Karim al-Rajabi, 23 ans, et Lo’ai Ammar al-Rajabi, 22 ans, qui sont conduits à la colonie Kiryat Arba, à l’est de la ville ;

et dans al-Heijra, à l’est de Doura.

3 h 10, dans Hares, au nord de Salfit, avec patrouilles dans les rues et irruptions dans de nombreuses maisons, et l’arrestation de 5 civils, dont 2 enfants, qui sont conduits vers une destination inconnue :

  • Ali Tayseer Shjamlawi, 16 ans ;
  • Ayoub Ahmed Kleib, 18 ans ;
  • Mahmoud Atta Sultan, 15 ans ;
  • Nadi E’timad Souf, 19 ans, et
  • Marwan Kamal Kleib, 19 ans.

À environ 05h00, les forces israéliennes ont pénétré à environ 300 mètres dans la zone Demra, au nord de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza pour niveler les terres jouxtant la frontière. Elles étaient protégées par des tirs non ciblés. Elles se sont retirées à environ 15h00. Aucune victime n’a été signalée.

11 h 30, les Israéliens arrêtent Mohammed Jamal Mohammed Abu Eid, 27 ans, de Tulkarem ; celui-ci avait été précédemment convoqué devant le bureau de liaison israélien, au sud-ouest de Tulkarem.

20 h, incursion dans le secteur de Wad al-Shajnah, au sud de Doura.

22 h, dans al-Ouja, au nord-est de Jéricho.

22 h 30, dans al-Mughair, au nord-est de Ramallah.

23 h 30, dans le camp de réfugiés d’Ein al-Sultan, à l’ouest de Jéricho.

Vendredi 3 mai

1 h, incursion des Israéliens dans Jénine, où ils patrouillent dans les rues pendant quelques temps, avant de se retirer.

Au même moment, incursion dans al-Samou’, au sud d’Hébron ;
et dans al-Shyoukh, au nord d’Hébron.

3 h, dans al-Khader, au sud de Bethléhem, où l’occupant patrouille puis investit les maisons d’Abdullah Essa Ghunaim, 24 ans, Ahmed Dawood Sbeih, 20 ans, et Mohammed Adeeb Mousa, 25 ans. Les Israéliens leur remettent des avis leur ordonnant de se présenter devant les services de Renseignements israéliens à la colonie de Ghosh Ezion, au sud de la ville.

Dans le même temps, incursion dans le camp de réfugiés d’al-Aroub, au nord d’Hébron.
3 h 40, dans Beit Fajjar, au sud-est de Bethléhem, avec patrouilles dans les rues et raid sur la maison de Mohammed Abed Mohammed Thawabtah, 24 ans, à qui il est remis une convocation devant les Renseignements israéliens à la colonie Gosh Ezion.

8 h, dans Ya’bad, au sud-ouest de Jénine ;

et dans Beit ‘Our al-Tahta, au sud-ouest de Ramallah.

15 h, dans le sud de Doura, où, pendant que les soldats patrouillent dans les rues, des garçons et des jeunes hommes se rassemblent et leur lancent des pierres et des bouteilles vides. Les soldats tirent des balles d’acier enrobées de caoutchouc, lancent des lacrymogènes et des bombes assourdissantes sur les jeunes. Un homme de 22 ans est touché à la bouche par une lacrymogène. Il est transporté à l’hôpital gouvernemental d’Hébron pour des soins. En outre, des dizaines de jeunes suffoquent sous les gaz.

Au même moment, incursion dans Beit Ummar, au nord d’Hébron. Les soldats patrouillent et stationnent dans le quartier de Beit Za’ta, dans le centre-ville, où des jeunes qui se sont regroupés lancent des pierres et des bouteilles vides sur l’occupant. Les soldats ripostent et 3 civils sont blessés :

  • un civil de 19 ans est blessé par une balle d’acier dans la tête ;
  • un civil de 23 ans est blessé par une balle d’acier dans la poitrine, et
  • un civil de 19 ans est blessé par une balle d’acier dans la main gauche.

Les trois blessés ont été conduits par une ambulance du PRCS (Société du Croissant-Rouge Palestine) à l’hôpital gouvernemental d’Hébron.

16 h 55, incursion dans Azzoun, à l’est de Qalqilya, où l’occupant patrouille dans les rues et interpelle deux enfants : Yehia Ali Abdul Hafez Odwan, 17 ans, et Abdul Rahman Khaldoun Redwan, 17 ans, qui seront relâchés un peu plus tard.

À environ 17h00, les forces israéliennes positionnées le long de la frontières à la hauteur de Gaza ville ont ouvert le feu sur un groupe de civils qui Pique-niquaient près du cimetière al-Shuhada ’, à l’est de Jabalya. Aucune victime n’a été signalée.

18 h 40, incursion dans Deir Ballout, à l’ouest de Salfit.

21 h 30, dans Kooper, au nord-ouest de Ramallah.

22 h 05, dans al-Zawiya, à l’ouest de Salvit, avec patrouilles dans les rues et raids sur plusieurs maisons. Vers 1 h 30, le lendemain, les Israéliens se retirent du village.

23 h, dans Beit Leed, à l’est de Tulkarem.

23 h 30, dans Qabatya, au sud de Jénine, les Israéliens patrouillent et se postent quelques temps dans le quartier al-Zakarna, dans le centre du village ; puis se retirent.

Samedi 4 mai

2 h, dans Beit Ummar, au nord d’Hébron.

12 h 20, les Israéliens entrent dans Qarawet Bani, à l’ouest de Salfit, patrouillent dans les rues et investissent la maison d’Abbas Hamad Mer’i, 23 ans ; ils lui remettent une convocation devant les Renseignements israéliens puis se retirent vers 1 h 15.

12 h 40, dans Assala, à l’est de Qalqilya.

12 h 50, dans Kofur al-Deek, à l’ouest de Salfit.

Dimanche 5 mai

1 h, incursion dans ‘Eteil au nord de Tulkarem ;

et dans Eskaka, à l’est de Salfit.

2 h 30, dans Aboud, au nord-ouest de Ramallah ; avec un raid sur la maison d’Ahmed Dar Saleh ; l’occupant arrête son fils, Jihad Dar Saleh, 18 ans, et le conduit au centre de détention d’Ofer, au sud-ouest de la ville.

Dans le même temps, incursion dans le camp de réfugiés d’al-Aroub, au nord d’Hébron.
3 h, dans Budrus, à l’ouest de Ramallah ; avec un raid sur la maison de Mahmoud Hussein Abdul Khaleq ; l’occupant arrête son fils, Ahmed Abdul Khaleq, 20 ans, et le conduit au centre d’Ofer.

3 h 50, dans Marah Rabah, au sud de Bethléhem, avec un raid sur la maison de Belal Taha Mousa al-Sheikh, 27 ans, à qui les Israéliens remettent une convocation devant les Renseignements israéliens dans la colonie de Gosh Ezion.

A environ 07:40, les forces israéliennes stationnées le long de la frontière ont ouvert le feu sur des ouvriers qui récupéraient des matériaux de construction dans la région Abu Samra Bouret, au nord de Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza. Les travailleurs étaient environ à 300 mètres de la clôture frontalière. Aucune victime n’a été signalée.

9 h, incursion dans Beit Leed, à l’est de Tulkarem.

11 h, dans Ramin, même secteur.

17 h 15, dans al-Zawiya, à l’ouest de Salfit, où l’occupant patrouille et monte un checkpoint pour fouiller les civils et entraver leurs déplacements.

18 h, dans Ya’bad, au sud-ouest de Jénine.

Lundi 6 mai

1 h, les Israéliens entrent dans Beit Ummar, au nord d’Hébron, patrouillent quelques temps dans les rues puis se retirent de la ville.

2 h, dans Ethna, à l’ouest d’Hébron.

2 h 30, dans le secteur de Wadi Abu Fraiha, à l’est de Bethléhem, l’occupant investit les maisons de Mohammed Awad ‘Ebayat, 21 ans, et Mohammed Jamal Nabhan, 23 ans, qui sont arrêtés.

Dans le même moment, dans le camp de réfugiés d’al-Fawar, au sud d’Hébron.

3 h, dans Qabatya, au sud de Jénine, avec un raid sur la maison d’Amjad Saleh Lobani, 36 ans, qui est arrêté, et sur la maison du prisonnier Fares Abdul Fattah Saba’nah, 33 ans, arrêté le jeudi précédent 2 mai.

Dans le même temps, dans Beit Ummar, au nord d’Hébron ; les soldats patrouillent dans les rues et se postent dans le quartier d’al-Baten, où ils investissent la maison de Sufyan Zaki al-Wahadin, 37 ans, qui est arrêté.

3 h 30, dans al-Yamoun, au nord-ouest de Jénine, avec un raid sur la maison d’Ehab Adnan al-Ja’bari, 30 ans, qui est arrêté.

À environ 07h00, des canonnières israéliennes stationnées au nord-ouest de Beit Lahia, ont ouvert le feu sur des bateaux de pêche navigant à la voile à l’intérieur de la limite des 3 miles nautiques. En conséquence, les pêcheurs ont du rentrer à terre craignant d’être blessés ou arrêtés. Ni victimes, ni dégâts matériels n’ont été signalés.
8 h 30, dans Na’lin, à l’ouest de Ramallah.

À environ 21h00, des canonnières israéliennes stationnées au nord-ouest de Beit Lahia, ont ouvert le feu sur des bateaux de pêche qui naviguaient à la voile dans la limite de 3 miles nautiques. En conséquence, les pêcheurs ont du rentrer à terre craignant d’être blessés ou arrêtés. Ni victimes ni dégâts matériels n’ont été signalés.
21 h 30, incursion dans Beitin, au nord-est de Ramallah.

23 h 30, dans Koful Hares, au nord de Salfit ;

et dans Beit Fajjar, au sud-est de Bethléhem où l’occupant investit plusieurs maisons et arrêtent 5 civils, dont un enfant :

  • Mohammed Akram Taqatqa, 20 ans ;
  • Ayman Mahmoud Taqatqa, 36 ans ;
  • Mohammed Ahmed Thawabta, 20 ans ;
  • Ehad Ahmed Thawabta, 16 ans, et
  • Basel Yasin Taqatqa, 19 ans.

Mardi 7 mai

12 h, incursion dans Deir Estya, au nord-ouest de Salfit.

12 h 20, dans Deir Abu Da’if, au sud-est de Jénine.

12 h 45, dans Beit Qadd, à l’est de Jénine.

2 h, dans le secteur de She’b al-Maleh, à l’ouest d’Hébron, où l’occupant se poste dans le quartier d’al-Baten, investit la maison d’Abdul Mo’ti al-Qawasmi, 24 ans, et l’arrête.

Dans le même temps, dans le quartier de Jabal Abu Rumman dans le sud d’Hébron, avec un raid sur la maison d’Emad Joudi Abu Eisha, 31 ans, qui est arrêté ;

dans al-Raihiya, au sud d’Hébron ;

et dans Yatta, au sud d’Hébron, avec un raid sur la maison de Nabil Abu Qebtiya, à qui les Israéliens remettent une convocation devant leur bureau de Renseignements.

3 h 30, dans le camp de réfugiés d’Aïda, au nord de Bethléhem, avec un raid d’abord sur deux maisons : celles de Saleh Hussein Abu Srour, 18 ans, et Miras Nedal al-Ezza, 19 ans, qui sont arrêtés ; puis sur celle d’Abdul Rahman Walid al-Ezza, 20 ans, à qui les Israéliens remettent une convocation pour lui et son frère, Ehab, 17 ans, devant les Renseignements israéliens à la colonie de Gosh Ezion.

A environ 6h30, des canonnières israéliennes stationnées au nord-ouest de Beit Lahia, ont ouvert le feu sur des bateaux de pêche naviguant dans la limite de 3-miles nautiques. Les pêcheurs craignant d’être blessés ou arrêtés sont rentrés au port. Aucune victime n’a été signalée.

10 h, incursion dans Tulkarem, avec patrouilles dans les rues, puis repli.

12 h 30, dans Deir al-Ghusoun, au nord de Tulkarem.

23 h, dans al-Taiba, à l’ouest de Jénine ;

et dans Rummana, au nord-ouest de Jénine.

Mercredi 8 mai

1 h, incursion dans Tawas, à l’ouest de Doura.

1 h 30, dans Naplouse, avec des raids sur plusieurs maisons et arrestations de 3 Palestiniens :

  • Ezz Eddin Darwaza, 24 ans ;
  • Ra’ed Khaled al-Sayegh, 30 ans, et
  • Ahmed al-Sous, 24 ans.
  • Les soldats leur confisquent leur téléphone portable et les dirigent vers une destination inconnue.

Dans les mêmes moments, dans Beit Foreeq, au nord-est de Naplouse, où l’occupant arrête 6 civils :

  • Saddam Salama Hanani, 22 ans ;
  • Fares Reem Hanani, 21 ans ;
  • Fo’ad Fawwaz Hanani, 23 ans ;
  • Rasem Ra’ed Khatatba, 21 ans ;
  • Tamer Kamal Hanani, 21 ans, et
  • son frère Jamir, 20 ans.
  • Les Israéliens leur confisquent 2 ordinateurs et 2 téléphones portables.

Dans le même temps, incursion dans Na’lin, à l’ouest de Ramallah, où les Israéliens opèrent sur 3 maisons, arrêtent 3 civils qu’ils conduisent au centre de détention d’Ofer :

  • Khalil Mahmoud Khalil ‘Amira, 22 ans ;
  • Mohammed Talal Srour, 21 ans, et
  • Ibrahim Khalil Srour, 25 ans.

2 h, dans Kherbet Deir Msallam, à l’est d’Ethna.

3 h, dans Tulkarem.

5 h, dans Deir al-Ghosoun, au nord de Tulkarem, avec un raid sur la maison de Maher Tawfia Khaliliya, 50 ans, officier au Service de la sécurité préventive palestinienne, qui est arrêté. Il faut indiquer que la maison de Khaliliya a été investie l’an dernier, les Israéliens l’avait alors questionné sur la situation et avait fait pression sur lui.

À environ 07h00, les forces israéliennes ont pénétré à environ 300 mètres dans le nord-est de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza. Elles ont patrouillé dans la région et se sont dirigées vers le Nord, où les agriculteurs ont fui de peur d’être blessé. À environ 12h00, les forces israéliennes se sont retirées. Ni victimes, ni dégâts matériels n’ont été signalés.

10 h, un détachement de soldats israéliens déguisés en arabe (unité d’infiltration) entre dans un lotissement d’enseignants, près de l’entrée sud de Jénine. Ils se postent entre les arbres jusqu’à ce que Mohammed Ahmed Zakarna, 36 ans, officier au Service de la sécurité préventive palestinienne, prenne sa voiture et emprunte la route de Jénine à Qabatya. Ils tirent en l’air et l’obligent à stopper. Et il est arrêté. Il faut indiquer que Zakarna est membre des Brigades des martyrs al-Aqsa, la branche armée du Fatah. Il a profité d’une amnistie il y a quelques années dans le cadre d’un accord entre l’Autorité palestinienne et Israël.

Dans les mêmes moments, incursion dans Raboud, au sud de doura.

14 h 30, dans le centre d’Hébron, où les soldats se postent dans le quartier d’Abu Kteila et investissent la maison d’Anas Nemer Mojahed, 27 ans, et l’arrêtent.

16 h 30, dans Kherbet Beer al-Aqwas, à l’ouest d’Hébron avec un raid sur la maison de Hamad Abdul Hamid al-‘Amla.



Restrictions des mouvements

Israël maintient un bouclage serré des TPO, imposant des restrictions graves aux mouvements des civils palestiniens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, dont Jérusalem-Est occupée.

Le blocus illégal imposé par les Israéliens de la bande de Gaza, blocus fortement hermétique depuis juin 2007, a un impact désastreux sur la situation humanitaire et économique dans la bande de Gaza. Le blocus illégal ne fait pas que causer une crise humanitaire, mais aussi une crise des droits humains et de la dignité humaine pour la population gazouie. Les mesures récemment annoncées pour desserrer le blocus restent vagues, purement cosmétiques et ne règlent en rien les causes profondes des crises ; celles-ci ne peuvent être solutionnées que par une levée immédiate et totale du blocus, notamment par l’annulation de l’interdiction d’entrer et sortir de la bande de Gaza et l’interdiction d’exporter. Les Palestiniens dans Gaza ne peuvent supporter plus longtemps ces pénuries de nourritures, et aussi longtemps que le blocus se poursuivra, ils resteront économiquement dépendants, incapables de prendre soin d’eux-mêmes, et isolés sur le plan social, culturel et universitaire du reste du monde.

Les forces israéliennes ont continué d’appliquer la politique qui vise à prévenir le développement économique dans la bande de Gaza, en imposant un contrôle total sur le flux des importations et des exportations.

Durant la dernière semaine, les forces israéliennes ont complètement fermé les passages frontaliers entre la bande de Gaza et Israël. Ils ont fermé le passage de Karm Abu Salem pendant 4 jours consécutifs en raison des fêtes juives. Cette fermeture a affecté gravement les entrées de marchandises, des matériaux de construction et les livraisons de médicaments dans la bande de Gaza. Elle a eu aussi un impact nuisible sur les conditions de vie des Palestiniens. Des milliers de travailleurs ont été interdits d’accès à leur travail en Israël et à Jérusalem-Est occupée. En outre, les commerçants n’ont pu entrer en Israël et ni voyager via les passages frontaliers.



Activités de colonisation

Israël a poursuivi ses activités de colonisation dans les TPO, en violation flagrante du droit humanitaire international, et les colons leurs agressions contre les civils et les biens palestiniens.

Violations perpétrées par les forces israéliennes

Dimanche 5 mai, les forces israéliennes affichent deux avis pour l’évacuation de centaines de dunums de terre qui appartiennent aux familles al-‘Omla, al-Saraheen et al-Atrash, dans le secteur de Khelat al-Theeb, à l’ouest de Beit Oula, dans l’ouest d’Hébron.

Lundi 6 mai, les Israéliens remettent des avis à plusieurs civils leur ordonnant d’arrêter les travaux de construction dans leur maison à Deir Nizam, village dans le nord-ouest de Ramallah, au motif que ces travaux ont été commencé sans avoir auparavant obtenu le permis de construire (israélien).

Mardi 7 mai, les forces israéliennes rasent au bulldozer 68 dunums de terre, 6 puits, 3420 mètres de mur en pierres et 2400 mètres de fil électrique avec les poteaux à Tarqoumia et Beit Oula, dans l’ouest d’Hébron. En plus, ils arrachent et confisquent 3000 arbres : 750 oliviers, 2100 amandiers et 150 pieds de vigne. Les Israéliens rasent en plus un abri dans le village d’al-Qoum, dans le sud d’Hébron.

Toujours mardi, les forces israéliennes rasent au bulldozer un hangar agricole et une caravane à Mikhmas, dans le sud-est de Ramallah.

Mercredi 8 mai, les forces israéliennes rasent au bulldozer deux maisons, faites de briques, de bois et de tôles, dans le quartier d’al-Najada, au nord d’al-‘Ouja, dans le nord-est de Jéricho.

Violations perpétrées par les colons

Jeudi 2 mai, un groupe de colons de la colonie Ofra, montée sur les terres de Yabroud, Silwad et Deir Jarir, dans le nord-est de Ramallah, brisent les branches de 35 oliviers qui ont entre 15 et 20 ans d’âge. La terre en question est située dans le secteur d’al-Kam al-‘Ateeq, à l’ouest de Deir Jarir, à environ 1500 mètres à l’est de la colonie.

Samedi 4 mai, des colons de la colonie Beitar Illit, à l’ouest de Bethléhem, lancent des pierres sur Ahmed Abdul-Salam al-Za’oul, 25 ans, de Housan, dans l’ouest du gouvernorat, alors qu’il passe à l’intersection avec la colonie. Il est blessé avec des coupures mineures.

Toujours samedi, environ 300 colons agressent les maisons de civils palestiniens dans le secteur d’‘Ayn Ayoub, à l’ouest de Ras Karkar, dans le nord-ouest de Ramallah.

Dimanche 5 mai, un groupe de colons, sous la protection de soldats israéliens, et accompagné par des véhicules militaires, investit la zone de Yousif Grave, dans l’est de Naplouse ; les colons restent là le temps de procéder à leurs rites talmudiques.

Dans le même temps, un groupe de colons de la colonie Aad, sur les terres de Jaloud, dans le sud-est de Naplouse, agresse les maisons de civils palestiniens près de l’entrée du village, et ce, sous la protection de l’armée israélienne. Les colons se manifestent violemment, faisant pression sur les civils qui habitent ici, et lancent des cocktails Molotov autour des maisons.



Recommandations du PCHR à la communauté internationale



Document public

Pour plus d’informations, merci de vous rendre sur le site du PCHR, ou de le contacter à son bureau à Gaza ville par courriel : pchr@pchrgaza.org, ou par téléphone : (+972 (0)8 2824776 - 2825893).

Rapport hebdomadaire pour la période du 2 au 8 mai 2013 : PCHR
sur Info-Palestine.net - traduction : JPP pour la Cisjordanie et Jacques Salles pour la bande de Gaza.