16 septembre 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Vous êtes ici : Accueil > PCHR > Rapports PCHR

Rapport N° 45 sur les violations israéliennes des droits humains

vendredi 24 novembre 2006 - 19h:11

PCHR - du 16 au 22 novembre

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Les Forces Israéliennes d’Occupation (FOI) ont poursuivi cette semaine encore et sans relâche leurs attaques systématiques contre la population civile et leurs biens.

PCHR
Palestinian Centre for Human Rights
http://www.pchrgaza.org
INFOS GAZA - 318 - N° 45/2006
16 - 22 November 2006

JPEG - 39.8 ko
Tueries, destructions, terrorisme ...jusqu’à quand ?

Jeudi 16 novembre 2006

- 00h30 : un avion bombarde l’immeuble des familles Hamdan Madi dans le camp de réfugiés de Rafah. 6 familles composées de 37 personnes l’habitent. La maison voisine abritant 29 personnes est également détruite. 6 autres maisons mitoyennes sont sérieusement endommagées. Un des frères de Hamdan avait reçu un coup de téléphone à 12h05 d’un agent israélien l’informant que sa maison allait être bombardée.

- 00h50 : un avion lâche sa bombe sur la maison de ?Abdullah ?Abed Rabbu qui abrite 30 personnes (4 familles). Elle est située dans la localité de Jabaliya. La maison est détruite et les maisons voisines sérieusement endommagées. Le frère de ?Abdullah avait reçu un coup de téléphone à 12h05 lui disant que sa maison serait bombardée dans le quart d’heure qui suit

- 12h00 : les FOI se retirent de Al Shukka, à l’est de Rafah après 3 jours de mise à sac de la localité : 7 maisons appartenant aux familles Abu Mo’Ammar mettant à la rue 54 personnes, des routes et des conduites d’eau défoncées. Parmi tous les civils arrêtés, deux sont embarqués pour une destination non révélée.

- 23H05 : un des appartements du bloc 7 du camp de réfugiés de Jabaliya, occupé par la famille Dahman dont le père est membre du comité de résistance du quartier, est ciblé par un hélicoptère. Son logement et les logements voisins sont sérieusement endommagés. Dahman avait été informé sur son portable que son logement allait être bombardé sous peu.

Vendredi 17 novembre

- 00h00 : un avion lâche sa bombe sur la maison de Sami Saleh qui abrite 9 personnes dans le camp de réfugiés de Rafah. Sa maison et les 3 maisons voisines qui abritent 28 personnes, sont détruites. 6 autres abritant 68 personnes, la pharmacie, et trois commerces sont sévèrement endommagés. Mahmoud Al Satari, 15 ans, est touché à la tête par des éclats. Sa s ?ur avait reçu un avis sur son portable lui signifiant que la maison serait détruite dans les 20 minutes qui suivent. C’est le 2ème bombardement en 24 heures sur un quartier particulièrement dense. Chacune comptait un membre des Forces d’intervention du ministère palestinien de l’intérieur.

- 01h00 : 4 tanks et un bulldozer pénètrent à 500 mètres dans Abasan à l’est de Khan Younis. Objectif : aplanir tout ce qui avait été détruit et défoncé les jours précédents

- 01h40 : un avion bombarde la maison de Ziad Abu ?Ajeena, 45 ans, qui abrite 13 personnes dans la ville de Beit Lahiya. Sa maison, le jardin d’enfants jouxtant sa maison et la maison de sa mère sont détruits. 2 autres maisons sont sérieusement endommagées.

- 01h45 : une bombe explose dans l’atelier de ?Abdul Mansour situé au c ?ur de Khan Younis. L’atelier est pulvérisé.

- 23h20 : un avion bombarde la maison de 4 étages de ?Alaa’Oqailan qui abrite 3 familles (23 personnes) dans le camp de Shatti à l’Ouest de Gaza ville en bord de mer. Elle est détruite. ?Oqailan avait reçu un coup de téléphone l’informant que sa maison serait détruite dans les 15 minutes.

Samedi 18 novembre

- 00h05 : le poste de la force d’intervention du ministère de l’Intérieur situé au c ?ur du camp de réfugiés de Shatti est pris pour cible. Il vole en éclats sous les bombes de l’aviation israélienne. Plusieurs maisons proches ont été endommagées.

- 01h15 : un hélicoptère cible son missile sur la mosquée Al Islah située au c ?ur du quartier très peuplé de al Shojaeya à l’est de Gaza ville. Le missile frappe les 2ème et 3ème étages causant de gros dégâts

- 02h00 : une unité d’infanterie pénètre à 1 500 mètres dans Beit Lahiya par le nord. Au moins 20 soldats se ruent sur Khader Salman, 40 ans, sa femme, ses 9 enfants et ses parents. Ils sont enfermés dans une pièce. Le reste de la maison est transformé en poste militaire. Positionnés sur la terrasse ils ciblent Sa’id Hajjouj, 21 ans, garde du corps de Saleh Zaidan, membre du bureau politique du Front démocratique de libération de la Palestine. Touché par plusieurs balles les FOI interdisent l’intervention d’une ambulance. Il décède vidé de son sang.

- A 10h00 plusieurs membres de la résistance se rassemblent près de la maison de Salman. Echange de coups de feu entre l’occupant et la résistance. Des tanks dépêchés sur place en renfort tirent leurs obus. ?Abdullah al Keilani, 19 ans et Mohammed Al Masri, 38 ans, sont touchés de plusieurs balles dans l’abdomen. Leur état est critique.

- 13h00 : un convoi blindé se présente à l’entrée de « Bedouin village » sur la localité de Beit Hanoun. Feu aveugle et à volonté. Tha’er al Masri, 17 ans, prend deux balles dans le cou et la poitrine. Il meurt à son arrivée à l’hôpital. 3 autres civils sont touchés : Mohammed abu Jalhoum, 17 ans, décédera le lendemain à l’hôpital de deux balles dans la nuque. Khaled Abu Namous, 17 ans, est dans un état critique, touché par balles à la poitrine.

- 15h00 : plusieurs hélicoptères déployés au dessus de Beit Lahiya ouvrent le feu sur certains secteurs. Ahmed Aziz Hannoun, 6 ans, est touché à la tête par des éclats alors qu’il est dans sa salle de classe. Rawan Al Mabhouh, 12 ans, est également blessé de plusieurs éclats alors qu’il va vers cette même école récupérer son petit frère

- 22h00 : l’hôpital Shifa annonce le décès de Najwa Ekhayef, 25 ans, blessé le 6 novembre à 06h45 (infos Gaza - 316)

- 23h00 : un hôpital égyptien informe du décès de Shadi al Shareef, 25 ans, blessé le 2novembre à 21h25 (infos Gaza - 316)

Dimanche 19 novembre

- 14h30 - Un drone cible un missile sur une Toyota blanche stationnée devant la mosquée Salah al Din du quartier de Al Zaytoun au S.E. de gaza ville. Plusieurs membres des brigades Izzedin al Qassam étaient à l’intérieur. Ils parviennent à sortir de la voiture juste avant qu’elle n’explose. Toutefois, Rabah Hajji, 75 ans, qui sortait de la mosquée a été tué sur le coup. 9 autres civils ont été blessés dont 3 enfants.

Lundi 20 novembre

- 16h00 : les FOI pénètrent à 500 mètres dans Al Fukhari au sud-est de Khan Younis. Tout ce qui avait été précédemment défoncé, détruit, saccagé est nivelé y compris les serres qui avaient été remontées.

- 21h00 : une Mitsubishi blanche s’arrête devant la maison de la famille ?Obaid. Bassel, 22 ans, un des fils est membre des brigades du Hamas. Lui et un de ses collègues Abdoul ?Habeeb, 26 ans, sont dans la voiture. Ils sont tués sur le coup. Hanan, 3 mois, Mo’men, 2 ans, Samaher, 25 ans, Ahmed, 26 ans et Mohammed, 28 ans tous les 5 de la même famille Ahmen sont très sérieusement touchés alors qu’ils étaient dans leur logement qui jouxte celui de la famille ?Obeid. Les 5 sont dans un état sérieux, voire critique pour certains.

Mardi 21 novembre

- 01h00 : incursion dans Al Zaytoun, quartier est de Gaza ville. Les Foi cernent la maison de Ayman Hasanain, 22 ans, membre des brigades Izzidin Al Qassam, bras armé du Hamas. Et le somment de se rendre. Pour réponse les FOI essuient le feu de la résistance. Les FOI bombardent la maison. Nouvelle sommation adressée à Hasanian. Il refuse et essaye d’échapper. Il prend une balle en pleine tête. Les FOI envahissent les décombres et arrêtent son frère Ibrahim, 18 ans, protégé par un mur qui avait résisté. Après le départ des FOI vers 07h00 on trouve le cadavre de Sa’diya Herez, 70 ans, abattue de deux balles dans la nuque dans sa maison. 2 hectares de cultures et de plantation ont été défoncés.

- 07h00 : les FOI se déplacent par groupes dans les quartiers de Beit Hanoun. L’entrée Sud de la localité est bouclée. La colline de Al Kashef située à l’Est du camp de réfugiés de Jabaliya est investie. 15 blindés pénètrent dans « Bedouin village ». Ces déplacements se font tous sous la protection de tirs aveugles. Les groupes de résistants sont embusqués. Les échanges de feu ont lieu. Ahmed al Mawasa, 21 ans, touché à la poitrine et à la tête décède à son arrivée à l’hôpital. Depuis la colline l’artillerie tire sur un groupe de civils marchant dans la rue al Sikka dans la ville de Jabaliya. 4 blessés dont trois jeunes de 15 et 16 ans.

Une heure plus tard c’est le quartier de She ?sha’a à l’est du camp de réfugiés de Jabaliya qui est pris pour cible. Suhaib ?Asaliya, 19 ans, est touché par balle. A 12h45 ?Abdul Nasser Ba’lousha, 14 ans, tombe blessé par balle, lui aussi déambulait dans la rue al Sikka.

- De 14H00 à 16h00, 11 civils sont atteints par les balles de l’occupant. La plus jeune, Yasmine Abu Rawaa, 11 ans touchée par plusieurs éclats de projectiles alors qu’elle est à l’école. Son état sérieux est réservé.

Mercredi 22 novembre

- 01h00 : les vedettes lance missiles garde côtes sont au large de Rafah. Elles ouvrent le feu sur plusieurs bateaux de pêche. Nabil Baroud, 36 ans, est touché par balle alors qu’il est en pêche sur son bateau.

Au lever du jour reprise des incursions sur la partie nord de la bande de Gaza. La maison de Jameela al Shanti, membre du conseil législatif, est cernée. Ses résidents sont regroupés dans une pièce. La maison est entourée de dunes de sable charrié par les bulldozers, empêchant les groupes de la résistance de s’infiltrer. D’autres maisons proches de Beit Haoun subissent le même sort, et sont transformées en sites militaires.

- 06h50 : un drone cible son missile sur Mos’ad Mo’aiteq, 25 ans, résistant, embusqué sur le chantier de construction d’habitations de Sheik Zayed. Il est déchiqueté. Waleed al Qumsan, 16 ans qui était proche est blessé à la tête par des éclats du missile. Son état est sérieux.

- 09h50 : en position de tir près du lycée agricole de Beit Hanoun, les FOI ouvrent le feu sur les gens qui se dirigent sur l’école et sur la clinique de UNRWA toute proche. Les élèves sont évacués. Mohsen al Masri, 18 ans Islam al Kafarna, 18 ans et Inas abu ?Ouda, 16 ans sont atteints par des balles et des éclats de projectiles. Touché à l’abdomen Mohsen est dans un état sérieux.

- 13h00 : les tirs continuent leurs ravages depuis la colline. Layali Hamad, 24 ans prend une balle dans le dos alors qu’elle est chez elle le dos tourné à la fenêtre. Une demi heure plus tard Salh al Sawalha, 24 ans et Tamer Al Sayed, 18 ans sont touchés à leur tour à l’abdomen et aux membres inférieurs.

- 14h00 : c’est la rue al Sikka qui est prise en enfilade. Des résistants et plusieurs civils sont touchés. Sami al Zebda, 22 ans, résistant est tué d’une balle en pleine tête et Naji Jalhoum, 13 ans, est atteint par balle.

- 15h30 : Marwan al Basiouni, 14 ans, résistant tente de s’infiltrer par l’entrée Sud de Beit Hanoun toujours sous contrôle de l’occupant. Il est gravement atteint d’une balle dans le dos.

- 16h05 : toujours depuis la colline les FOI observent des déplacements sur le chantier de construction de Sheik Zayed. Elles tirent. Deux civils sont atteints par balles dans le dos et les jambes.

- 17h00 : Tahseen al ?Otal, 22 ans, est descendu d’une balle dans le dos.

- 17h05 : encore sur le chantier de construction, feu a volonté et à l’aveugle. 4 jeunes de 16 à 23 ans sont touchés. 2 sont dans un état sérieux pour avoir pris des balles dans le dos et à l’abdomen.

- 17h10 : une voiture s’engage sur le chantier de construction de Sheik Zayed. Elle est la cible de l’occupant : Adham al Sahabani, 17 ans, un des passagers, prend une balle dans la tête. Il décède à son arrivée à l’hôpital.

- 18h00 : un missile sol sol est ciblé sur ce même chantier de construction. Certains logements sont déjà terminés et habités. Ibtissam Abu Marasa, 53 ans est touchée à la tête par un gros éclat alors qu’elle est dans son appartement. Transportée à l’hôpital elle y décède une demie heure plus tard

Le poste frontière de Rafah international.

Un accord avait été conclu avec Israël pour qu’il y ait un contrôle exercé sur place par les USA et l’UE au passage de cette frontière côté Gaza, Israël étant informé en direct du passage de chacun des candidats par caméras et se réservant le droit d’interdire le passage de ceux jugés suspects ; et par les Egyptiens côté Egypte. Cet accord a expiré le 15 novembre.

Sa durée d’application a été prolongée.

Traduit et diffusé par Jacques Salles, Palestine 33.
Palestine 33 - Tel : 05 56 62 05 78
Courriel : jacques.salles@wanadoo.fr

Site : http://palestine33.free.fr

Vous pouvez consulter l’intégralité du rapport à :
http://www.pchrgaza.ps/files/W_repo...


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.