1er juillet 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Une des plus belles et plus grandes mosaïques du Moyen-Orient se trouve en Palestine

samedi 22 octobre 2016 - 06h:21

The New Arab

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Les journalistes ont été autorisés à contempler l’un des plus beaux sols en mosaïque du Moyen-Orient près de la ville de Jéricho en Cisjordanie occupée.

JPEG - 102.2 ko
La surface de la mosaïque couvre près de 800 mètres carrés - Photo : Getty

Les Palestiniens ont donné cejeudi un rare aperçu de l’un des plus beaux sols en mosaïques du Moyen-Orient près de la ville de Jéricho en Cisjordanie occupée.

Datant du VIIIe siècle après JC, la composition artistique couvre environ 820 mètres carrés au château du désert, connu sous le palais de Hisham, un important site des antiquités islamiques juste au nord de la ville antique.

Cette composition est faite de 38 panneaux portant des motifs floraux et géométriques délicats, et est l’une des plus anciennes et plus grandes dans la région à avoir jamais été mise à jour, a déclaré à l’AFP Ihab Daoud, haut responsable de la conservation de l’Autorité palestinienne.

Le sol a été excavé en 1930, mais a laissé en grande partie intact jusqu’au début du 21e siècle, a expliqué Daoud. Au cours des dernières années, il a été protégé sous plusieurs couches de toile pour être protégé des éléments.

Maintenant, le travail est commencé, pour rendre le chef-d’œuvre accessible aux visiteurs d’ici la fin de 2018, intégrant une passerelle de visite et un abri, le tout avec un financement du Japon.

Jeudi, la mosaïque a été dévoilée lors du lancement du projet, avant d’être recouverte à nouveau pour la protéger des travaux de construction environnants.

Le Palais de Hisham a été construit pendant la dynastie des Omeyyades, qui a duré de 660 à 750 AD.

Redécouvert au 19ème siècle, ce site remarquable couvrant environ 150 acres comprend un palais, des bains et un domaine agricole. Il a été exploré en détail dans les années 1930.

Ce fut alors que la mosaïque a été découverte sous la poussière, mais comme le reste du site, elle a été négligée pendant des années de domination de Jordanie, puis de l’occupation israélienne, a déclaré Daoud.

Une partie étonnante est déjà exposée, intitulée : « L’Arbre de Vie ». Elle montre une bête sauvage attaquant des gazelles sous un arbre fruitier.

Lire également :

- Jéricho : le Japon va financer la sauvegarde d’une immense mosaïque datant de l’époque omeyyade - 21 septembre 2015

21 octobre 2016 - The New Arab - Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.