1er juillet 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Onze Palestiniens blessés par balles par les troupes d’occupation, à l’Université de Birzeit

vendredi 15 juillet 2016 - 11h:01

Ma’an News

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Onze jeunes Palestiniens ont été blessés par balles jeudi soir dans le centre de la Cisjordanie occupée, dans le district de Ramallah, après que des soldats israéliens infiltrés aient ouvert le feu en direct lors d’un raid pour kidnapper un ancien membre du Bloc étudiant islamique affilié au Hamas, déclenchant des affrontements près de l’Université de Birzeit.

JPEG - 43.9 ko
Soldats des forces israéliennes d’occupation prenant pour cible - avec des tirs à balles réelles - des manifestants palestiniens - Photo : MaanImages

Au moins onze jeunes Palestiniens ont été blessés par balles réelles lors d’un raid dans le village d’al-Mazraa al-Gharbiyeh dans le nord de la ville de Ramallah, alors qu’un commando israélien kidnappait un jeune Palestinien identifié par les habitants comme Tareq Rabie, ancien coordinateur du Bloc islamique à l’Université de Birzeit - un groupe affilié au Hamas qui a emporté la majorité dans le conseil étudiant de l’Université.

Le Croissant-Rouge palestinien a indiqué que ses équipes avaient transféré 11 Palestiniens blessés vers les hôpitaux de Ramallah, tandis que le ministère palestinien de la Santé déclarait à Ma’an que neuf blessés par tirs directs sont arrivés au Centre Médical Palestine, ajoutant que presque toutes les blessures étaient aux bras et aux jambes, à l’exception d’un Palestinien qui a été frappé par une balle réelle dans l’estomac.

Des affrontements ont éclaté entre les jeunes Palestiniens et les forces israéliennes d’occupation, et celles-ci ont ouvert un feu en direct sur les protestataires avant de boucler le village et la région environnante à l’Université de Birzeit.

Des dizaines d’étudiants de l’Université de Birzeit sont arrivés dans les locaux de l’université suite à l’enlèvement de Tareq Rabie et ont jeté des pierres et des bouteilles vides sur les soldats israéliens déployés à l’entrée, tandis que les forces israéliennes tiraient à balles réelles sur eux, selon les habitants.

L’Université de Birzeit a subi la répression militaire israélienne au cours des derniers mois, alors qu’une vague de violence se propageait dans tout le territoire palestinien et Israël [Palestine de 1948] en octobre. Le Bloc islamique a emporté le maximum de voix aux élections étudiantes de Birzeit ces deux dernières années.

Au début de 2016, les forces israéliennes d’occupation ont attaqué cette université, en détruisant et en volant des équipements, et en y kidnappant au moins 80 étudiants depuis octobre. Les groupes de défense des droits de l’homme ont largement condamné l’enlèvement délibéré de membres du Bloc islamique à l’université depuis leur première victoire en 2015.

Le mouvement Hamas est considéré comme illégal par les forces israéliennes d’occupation - comme la majorité des factions et mouvements politiques palestiniens - rendant les étudiants engagés dans le Bloc islamique, vulnérables aux raids et enlèvements par les forces israéliennes.

15 juillet 2016 - Ma’an News - Traduction : Info-Palestine.eu


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.