7 avril 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Palestine > Analyses

L’attentat de Tel Aviv a-t-il pour but de rendre Lieberman fou furieux ?

vendredi 10 juin 2016 - 07h:15

Robert Fisk

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Les promesses d’Avigdor Lieberman de procéder à des décapitations, de déclencher une quatrième guerre sur Gaza et une troisième guerre sur le Liban - il y a eu en vérité cinq guerres sur le Liban, mais peu importe - augurent un avenir très malheureux pour Israël et ses voisins arabes.

JPEG - 81.4 ko
Novembre 2015, après une attaque au couteau dans Tel Aviv. Rien n’y fait. La multiplication de flics surarmés et à la gâchette facile dans les rues des villes israéliennes et en Cisjordanie occupée, n’empêchera pas les représailles palestiniennes de se reproduire - Photo : AFP

Bien que pour les Israéliens, chaque attaque palestinienne n’a « aucun sens » comme ils se plaisent à l’imaginer, l’attentat de mercredi soir qui a tué quatre Israéliens à Tel Aviv était la plus délibérée des récentes attaques, et très certainement une tentative de provoquer le nouveau ministre, d’extrême-droite, de la Défense du pays, pour qu’il lance l’armée israélienne dans une autre aventure sanglante contre les Palestiniens.

Depuis qu’Avigdor Lieberman a été nommé à son nouveau poste par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le monde et en particulier les Palestiniens attendent de voir s’il remplira les menaces sanglantes proférées durant les élections israéliennes de 2015. L’attaque meurtrière contre des Israéliens - deux femmes et deux hommes ont tués et six autres blessés dans la zone de boutiques et de restaurants autour du complexe Sarona - met maintenant Lieberman à l’épreuve.

Les deux Palestiniens armés viendraient d’un village près de la ville d’Hébron en Cisjordanie, où les relations entre colons juifs et habitants Palestiniens sont considérées par beaucoup, Israéliens comme Arabes, avec horreur. Ils ont apparemment été manger dans l’un des restaurants de Tel Aviv, quand ils ont commencé à tirer. Ils étaient habillés en costumes et cravates. Ce n’était donc pas une attaque émotionnelle soudaine - comme ont pu l’être probablement des attaques aux coups de couteau ou en voiture-bélier à Jérusalem.

Les menaces d’Avigdor Lieberman ont été diversement notées par les Arabes et les Israéliens, bien que sa déclaration la plus scandaleuse ait été publiée dans le journal israélien Haaretz en mars de l’année dernière. S’adressant à un large public de juifs israéliens, il a parlé des citoyens arabes « déloyaux » d’Israël et dit que « ceux qui sont contre nous, il n’y a rien à faire, nous devons prendre une hache et leur couper la tête. Sinon, nous ne survivrons pas ici. »

Cette menace dans le style de celles d’Isis a tout de même troublé le normalement très complaisant département d’État américain. Si cela avait été dit par un dirigeant palestinien à propos des Israéliens, nous aurions assisté à une condamnation des Palestiniens à l’échelle mondiale.

Peu après, le Hamas a salué les tueries de Tel-Aviv et des feux d’artifice ont éclaté dans la Cisjordanie occupée par Israël. Israël a révoqué les permis de 80 000 Palestiniens pour se rendre en territoire israélien [Palestine de 1948] durant le mois de jeûne du Ramadan. C’est une tactique qui a dans le passé n’a fait qu’augmenter l’hostilité entre Israéliens et Palestiniens.

Les deux Palestiniens armés à Tel Aviv, dont un a été blessé par des gardes de sécurité israéliens, ne sont pas des citoyens arabes israéliens et ne sont donc vraisemblablement pas destinés à la décapitation prônée par Avigdor Lieberman...

Mais ses autres promesses électorales - il y a eu en vérité cinq guerres sur le Liban, mais peu importe - annoncent un avenir très malheureux pour Israël et ses voisins arabes.

La vieille gauche israélienne [le peu qu’il en reste... NdT] symbolisée par Uri Avnery qui lui-même était un soldat dans la guerre israélienne en 1948, a convenu avec un très haut officier de l’armée israélienne que la montée en puissance des politiciens de droite d’Israël s’apparente pour beaucoup aux derniers mois de la République allemande de Weimar.

Avneri lui-même, qui ne va pas jusqu’à dire que les dirigeants israéliens sont des nazis, a grandi sous Weimar et les premières années de Hitler, et il utilise librement le mot « fascisme » pour qualifier la politique israélienne actuelle.

Les Palestiniens, hélas, se soucient peu de l’histoire juive. Les menaces de plus en plus féroces d’Israël et la publicité qui leur est faite, leur rendent le monde de plus en plus effrayant.

* Robert Fisk est le correspondant du journal The Independent pour le Moyen Orient. Il a écrit de nombreux livres sur cette région dont : La grande guerre pour la civilisation : L’Occident à la conquête du Moyen-Orient.

Du même auteur :

- Hillary Clinton joue à fond la carte du lobby sioniste, mais le retour de bâton sera rude... - 21 mai 2016
- Giuilio Regeni a payé de sa vie son enquête sur l’Égypte d’al-Sissi - 21 avril 2016
- Syrie : comment l’Occident s’est trompé - 19 mars 2016
- Sabra et Chatila : retour sur le théâtre d’un crime de guerre - 6 mars 2016
- Syrie : sur la ligne de front avec les Gardes révolutionnaires iraniens - 29 février 2016
- Après être entrée dans Alep avec l’aide de la Russie, l’armée syrienne peut tourner ses regards vers Raqqa - 8 février 2016
- Les dictateurs saoudiens fêtent la nouvelle année par un bain de sang - 4 janvier 2016
- Après les attentats de Beyrouth, la résistance libanaise promet « une longue guerre » contre l’EI - 17 novembre 2015
- Syrie : la Russie envoie des troupes au sol pour combattre l’Etat islamique - 30 septembre 2015
- Notre humanité perdue ? - 1e septembre 2015
- Comment rendre présentable une bande criminelle ? - 17 juin 2015
- L’État islamique commet un massacre dans la ville syrienne sacrée de Palmyre : récits de survivants - 9 juin 2015
- Iran : Obama se dégonfle et laisse Netanyahu en pleine confusion - 24 janvier 2015

9 juin 2016 - The Independent - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.independent.co.uk/voices...
Traduction : Info-Palestine.eu - Lotfallah


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.