1er juillet 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Poèmes d’espoir dans la douleur - de Ziad Medoukh

samedi 9 avril 2016 - 06h:30

Editions Scribest

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


Une poésie de l’urgence depuis Gaza.

Nous vous informons de la sortie du recueil de Ziad Medoukh, Poèmes d’espoir dans la douleur : une voix francophone qui nous interpelle depuis Gaza sous blocus.

Le journaliste Karim Lebhour, correspondant de Rfi au Proche-Orient, a noté dès 2010 que le blocus de Gaza n’a pas commencé avec l’arrivée du Hamas en 2007 : « Souvent, dans les médias, on fait remonter le blocus de Gaza à 2006 et à l’élection du Hamas et de la capture du soldat israélien Gilad Shalit. Israël annule le permis général de sortie qui permettait aux Palestiniens de Gaza et de Cisjordanie de circuler librement en Israël et dans le territoire palestinien.

« Ce permis général a été remplacé par un permis individuel. En réalité, les premières mesures de restriction à Gaza ont été prises en 1991, la construction de la barrière ultra sécurisée date de 1995 ; l’interdiction de toute sortie de Gaza date de 2006. Israël quitte la bande de Gaza en 2005 puis en 2006, elle ferme en quelque sorte la bande de Gaza à clé et jette la clé à la mer. »

Plus de 1,7 million de Palestiniens vivent aujourd’hui à Gaza dans des conditions de précarité de plus en plus pénibles — matérielles et psychologiques — surtout depuis les attaques et les destructions de l’été meurtrier 2014, après lesquelles l’accès de la Bande de Gaza a été refusé à des ONG comme Amnesty International...

Enfermés dans une minuscule bande de terre entourée d’une barrière électrifiée, soumis à un enclavement féroce, empêchés de sortir pour venir plaider leur cause chez nous, les Gazaoui-e-s continuent à nous interpeller. Dans cette prison à ciel ouvert, il faut bien assumer la vie au quotidien et surtout porter haut la flamme de l’espoir et le rêve d’une vie meilleure faite de paix et de justice.

Ce sont cette Paix et cette Justice, notions indissociables, que réclame inlassablement Ziad Medoukh depuis toutes ces années, se définissant « comme tout mon peuple le maladif-optimiste » et signant ses messages d’un magnifique et invariable « Amitiés de Gaza la Vie ! »

Ziad Medoukh, pédagogue, poète, écrivain, militant engagé pour sa cause et simple citoyen palestinien, écrit ses poèmes en français afin de les partager avec le monde francophone.

Ses mots sont des mots simples : ils scandent inlassablement l’attachement à la terre ancestrale et l’espoir d’une vie meilleure faite d’indépendance et de liberté ; ils résonnent comme autant de chants en hommage à la vie au milieu de l’enfer de Gaza, de son enclavement et ses privations.

Dans ses poèmes, il célèbre l’amour indéfectible pour sa patrie – la Palestine, la fidélité à sa ville – Gaza, la résistance par la non-violence, l’éducation, l’attachement à l’humanisme.

À travers une catharsis salvatrice, il nous parle du sacrifice des femmes palestiniennes, du rôle de la jeunesse, de la dépossession, de la résilience, des souffrances infligées par la violence d’une oppression aveugle.

Et sans cesse revient ce fol espoir d’un horizon enfin libéré :

[...] La joie vient toujours après la peine,
Le soleil brille après la nuit sombre,
Gaza sera heureuse, Gaza sera brillante,
Gaza sera libre, Gaza vivra en paix. [...]

(extrait du poème Gaza espère, page 108)

Le présent choix de poèmes a été fait à partir de publications antérieures, mais surtout à partir de nouveaux poèmes inédits écrits entre 2014 et 2016, pendant et après l’attaque meurtrière sur la Bande de Gaza.

Scribest Editions


L’auteur

Ziad Medoukh est né à Gaza en 1966. Il a suivi des études de didactique du français à l’université de Paris VIII où il obtient en 2009 un doctorat en Sciences du langage.

Professeur de français et responsable du Département de français de l’université Al-Aqsa de Gaza, coordinateur du Centre de la paix de cette université, il est aussi écrivain et poète d’expression francophone dont la voix est largement relayée par les réseaux de solidarité.

Attaché aux principes de démocratie, de liberté, défenseur des droits de l’homme, de justice et de paix, porte-parole infatigable de la francophonie à Gaza, Ziad Medoukh a été fait Chevalier de l’Ordre des palmes académiques de la République française en 2011. Il est le premier citoyen palestinien à obtenir cette distinction.

Pacifiste revendiqué dans ses poèmes, il est nommé en 2014 « Ambassadeur de la Paix » par le Cercle universel franco-suisse de Lausanne, ce dernier mettant en 2015 l’accent sur son travail pédagogique par la mise en place d’un programme de soutien psychologique pour les enfants traumatisés suite à l’atta- que israélienne meurtrière de l’été 2014 sur la Bande de Gaza.

Malgré un contexte de blocus inhumain qui perdure, Ziad Medoukh poursuit son travail et son engagement auprès des jeunes.


L’ouvrage

- Format : 13,5 x 18 cm, broché,
- Couverture quadrichrome, pelliculage mat avec rabats.
- Intérieur 136 pages, avec une trentaine d’ illustrations en noir et blanc.
- N° ISBN : 979-10-92758-05-4
- Prix public France : 12,50 euros
- Dépôt légal 1re édit. : février 2016

Commandes aux éditions Scribest : http://www.scribest.fr/section-15-c...

SCRIBEST Éditions
BP 10077 - Hoenheim
67802 BISCHHEIM Cedex
contact@scribest.fr

Mars 2016


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.