1er juillet 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

Netanyahou veut « déporter à Gaza » les familles qui « aident des terroristes »

dimanche 6 mars 2016 - 07h:33

Marta Feirra

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


La perspective d’être déporté vers Gaza dissuaderait « des terroristes potentiels », selon Netanyahou et d’autres ministres israéliens.

JPEG - 61.3 ko
Village de Deir Samit, Palestine occupée - Non content de faire démolir les maisons des familles dont un des membres est accusé à tort ou à raison d’avoir attaqué des Israéliens, Netanyahou veut à présent les déporter dans le camp de concentration qu’est devenu la bande de Gaza - Photo : APA/Wisam Hashlamoun

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a demandé au Procureur général d’approuver la déportation dans la bande de Gaza des membres des familles d’agresseurs de Cisjordanie.

Le bureau du Premier ministre a publié mercredi dernier une lettre adressée au Procureur général d’Israël Avichai Mandelblit et présentant une demande d’approbation de la mesure. « Je crois que cela réduira considérablement les activités terroristes contre Israël » écrit le Premier ministre, ajoutant que « les terroristes au profil de loup solitaire » ont perpétré une grande partie des attaques de ces derniers mois et que les agresseurs viennent parfois de familles qui encouragent les attaques.

Netanyahou a demandé au Procureur général un « avis juridique » pour autoriser « la procédure de transfert à Gaza des familles qui aident le terrorisme ». Mandelblit avait récemment déclaré au cours de discussions en cabinet que la déportation de familles de « terroristes » vers la bande de Gaza contrevenait au droit israélien ainsi qu’au droit international. La mesure avait été proposée par le Ministre du Renseignement et de l’Energie atomique Yisrael Katz.

« Notre boulot en tant que gouvernement est de sauver des vies, et la déportation de familles de terroristes va réduire la motivation de ces mineurs qui commettent des attaques » a dit Katz dimanche dernier, après que l’opposition du Procureur général eut été rendue publique.

Lundi, Netanyahou déclarait que lui-même et beaucoup de ses ministres soutenaient la déportation de « familles de terroristes » vers Gaza. Il ajoutait qu’il était disposé à continuer à discuter de la question avec des experts juridiques, étant convaincu que la déportation vers Gaza dissuaderait « des terroristes potentiels », rapporte Haaretz.

Mardi soir, un jeune Palestinien s’est immolé par le feu dans le sud de la bande de Gaza. Depuis l’an dernier, le nombre de suicides a augmenté en raison des pénibles conditions d’existence. Un million huit cent mille personnes sont soumis au blocus israélien et aux frontières fermées.

En 2015, l’ONU avait mis en gardesur le fait que Gaza va devenir invivable pour ses habitants dans les 5 ans.

2 mars 2016 - Palestine Monitor - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.palestinemonitor.org/det...
Traduction : Info-Palestine.eu - AMM


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.