7 avril 2017 - CONNECTEZ-VOUS sur notre nouveau site : CHRONIQUE DE PALESTINE

La tentative palestinienne de reconnaissance d’un État à l’ONU : opinion

mardi 20 septembre 2011 - 06h:28

Coalition des Femmes pour la Paix

Imprimer Imprimer la page

Bookmark and Share


La reconnaissance internationale du droit à l’autodétermination du peuple palestinien est une étape importante et vitale dans le processus d’internationalisation de la lutte palestinienne pour l’indépendance, la liberté et l’égalité.

Elle peut renforcer la lutte des Palestiniens contre l’occupation et transférer la responsabilité de la fin de l’occupation et de l’élimination de la discrimination raciale à la communauté internationale.

Néanmoins, une simple déclaration de souveraineté en Cisjordanie et dans la bande de Gaza est incapable de mettre fin à des décennies d’occupation et de discrimination raciale fondée sur des mécanismes légaux correspondant à la définition de l’apartheid par l’ONU, de résoudre le problème des réfugiés ou de conduire à l’égalité civile entre Juifs et Palestiniens citoyens d’Israël. Ces questions ne peuvent être résolues que par un accord juste pour mettre fin à l’occupation tout en maintenant les droits élémentaires individuels et collectifs des Palestiniens, où qu’ils résident.

Le peuple palestinien a des droits inaliénables, qui incluent le droit au retour, le droit à l’autodétermination et à l’indépendance nationale. Le droit à l’autodétermination est un droit collectif pour tous les Palestiniens, indépendamment de leur localisation géographique. Ces droits ont été reconnus précédemment par l’ONU comme inaliénables. Pour que l’initiative réussisse à produire une transformation significative de la lutte palestinienne et qu’elle crée de nouvelles alliances politiques, elle doit demander le droit des réfugiés au retour et les droits des Palestiniens citoyens d’Israël.

La CWP souligne que toute initiative diplomatique doit maintenir le statut de l’OLP comme représentante officielle du peuple palestinien à l’ONU et dans les autres institutions internationales, pour protéger et promouvoir les droits du peuple palestinien dans son ensemble. L’OLP est reconnue comme représentante des Palestiniens sur la scène internationale, elle tire sa légitimité des Palestiniens en exil, en Israël et dans les territoires occupés, ainsi que de sa reconnaissance par la Ligue Arabe et par l’ONU soi-même. Nous insistons sur le fait que qu’aucun appel à ratifier le droit à l’autodétermination des Palestiniens ne doit menacer le statut de l’OLP comme représentant de tous les Palestiniens. En particulier nous nous inquiétons à propos de la représentation des Palestiniens femmes et hommes qui ne vivent pas en Cisjordanie et à Gaza.

Nous appelons à la fin de l’occupation, au maintien du droit au retour des Palestiniens et au droit de résister à l’occupation par toutes les formes légitimes et populaires de résistance acceptables selon les normes internationales. Nous maintenons et renouvelons notre appel à la communauté internationale pour faire pression sur Israël jusqu’à ce qu’il satisfasse à ses obligations selon le droit international et mette fin à l’occupation.

* La Coalition des Femmes pour la Paix, fondée en 2000, est une coalition féministe fondée au départ par les Femmes en noir, le Mouvement des femmes démocrates d’Israel (TANDI), la branche israélienne du WILPF, Women for coexistence, Noga feminist journal, Femmes et mères pour la paix, New Profile et MachsomWatch. En autres activités, La CWP mène campagne contre la loi criminalisant le boycott, contre le siège de Gaza et contre l’exploitation coloniale des territoires occupés (« Who Profits »).

18 septembre 2011 - Coalition des Femmes pour la Paix - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.coalitionofwomen.org/?p=...
Traduction : JPB-CCIPPP


Les articles publiés ne reflètent pas obligatoirement les opinions du groupe de publication, qui dénie toute responsabilité dans leurs contenus, lesquels n'engagent que leurs auteurs ou leurs traducteurs. Nous sommes attentifs à toute proposition d'ajouts ou de corrections.
Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.info-palestine.net, ainsi que celui des traducteurs.